Actualité

Outils

  • Annuaire
  • Contact
  • Plan du site

Publication : Le rôle des femmes dans les sociétés américaine et européenne au XVIIIe siècle

Publication : Le rôle des femmes dans les sociétés américaine et européenne au XVIIIe siècle

Le rôle des femmes dans les sociétés américaine et européenne au XVIIIe siècle.
Représentations et pratiques

sous la direction de Linda Garbaye

Presses universitaires Blaise-Pascal, Collection Histoires croisées, 2017, 80 pages.
ISBN PDF 978-2-84516-778-0, 7,50 euros
ISBN EPUB 978-2-84516-779-7, 7,50 euros
Pour commander l’ouvrage.

Cet ouvrage porte sur le rôle social et politique des femmes dans les sociétés européenne et américaine au XVIIIe siècle. Le regard transatlantique montre la grande diversité des rôles des femmes à cette époque. Les conditions sociales et économiques des femmes influent fortement sur leurs modes de politisation et d’engagement dans la vie de la cité. Le livre montre aussi que les réalités vécues en Europe et en Amérique à cette époque peuvent différer des représentations de compassion et de bienveillance dans lesquelles les femmes étaient souvent enfermées. Le rôle social des femmes évolue à l’époque des Lumières dans un sens généralement plus libérateur pour elles, en raison, par exemple, d’une amélioration de leur accès à l’instruction, qui a mené certaines à publier leurs œuvres sous leur vrai nom. Il n’en demeure pas moins qu’elles sont restées largement soumises à cette époque à un ordre social, politique et juridique masculin, qui continuait à les cantonner dans des rôles subordonnés ou marginaux.

This book deals with women’s social and political roles, both in practice and in their representations, in 18th-century European and American societies. The transatlantic viewpoint highlights the great diversity of these roles. Women’s social and economic positions shape their modes of political involvement in the public space. The book shows that the practical situations of women in Europe and America in that period can differ from the common representations of compassion and benevolence, often viewed then as female virtues. Nevertheless, and even though the Enlightenment signals a shift towards women’s emancipation, their subordination to the male social, legal and political order was real. Some women writers, for example, managed to publish under their real names, but had to face serious difficulties for this.

Sommaire

Introduction [texte intégral]
Linda Garbaye

Les femmes créatrices d’une norme urbaine ? Des usages de la justice et de leurs effets sur la structuration des sociabilités à Marseille au XVIIIe siècle
Women and the Regulation of Urban Spaces : Sociability and the Use of the Judicial System in 18th-Century Marseille
Christophe Regina

Les Amérindiennes de l’ère coloniale au « Programme de Civilisation » : façonner l’indianité dans la jeune Amérique
Native American Women from the Colonial Era to the “Civilization Program” : Shaping Indianness in Early America
Augustin Habran

La représentation du rôle des femmes dans les romans de Jane Austen : entre négociation, subversion et émancipation
Jane Austen’s Representation of the Roles of Women : between Negotiation, Subversion, and Emancipation
Marie-Laure Massei-Chamayou

Phillis Wheatley, écriture de soi dans l’Histoire
Phillis Wheatley : Writing Herself into History
Arlette Frund

Le soin et le crime à Londres d’après les comptes rendus de procès de l’Old Bailey (1700-1800)
Care and Crime in London in the Proceedings of the Old Bailey (1700-1800)
Jacques Carré

Être femme esclavagiste dans le New York du XVIIIe siècle : une marque d’ascension sociale ?
Being a Woman Slave-Owner in 18th-Century New York : A Sign of Upward Social Mobility ?
Anne-Claire Faucquez

Conclusion
Linda Garbaye