Professeur agrégé et docteur en histoire, Julien Bouchet enseigne en lycée et à l’Université Clermont Auvergne (département d’histoire et INSPE).


 

Auteur d’une thèse sur le combisme qui a été remarquée (prix de thèse du Sénat et prix Jeune Chercheur) puis publiée (La République irréductible, Atlande, 2018), J. Bouchet a valorisé ses conclusions à l’occasion du centenaire Émile Combes qui s’est tenu, durant le printemps 2021, au Sénat puis à Pons (Charente-Maritime), sa terre d’élection. Il a co-animé la Jeune Equipe durant ses années doctorales, puis participé aux travaux de l’axe I du CHEC. En parallèle, il a participé à plusieurs programmes ANR, et co-organisé des journées d’études et colloques.


 

Spécialiste d’histoire politique, en particulier celle des idées et du parlementarisme, Julien Bouchet a ouvert ses voies de recherche après la soutenance de sa thèse, notamment en direction de l’histoire sociale de la Seconde Guerre mondiale, avec des travaux toujours en cours sur les Justes parmi les Nations (Les justes d'Auvergne (uca.fr)). Professeur-relais de l’Académie de Clermont auprès du Mémorial de la Shoah-Centre culturel Jules Isaac, correspondant pédagogique du Mémorial de la Shoah, il a une attention spéciale en direction de la didactique et de la valorisation de ses recherches, à plusieurs échelles (Réseau Mémorha, Fondation pour la mémoire de la Shoah).


Bibliographie